Opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO)

Lorsqu’on souhaite parler d’opérateur de téléphonie mobile en 2018, on se doit de parler des opérateurs "virtuels". Ces acteurs sont ainsi nommés car ils utilisent les réseaux des trois premiers opérateurs historiques français, et ne possèdent pas de concession de spectre de fréquences, ni infrastructure de réseau radio propre.

Ces opérateurs appliquent leurs propres tarifs. Ils se démarquent de la concurrence par des tarifs souvent plus bas que ceux des opérateurs "classiques".

Liste des MVNO en France

  • Afone Mobile (groupe Afone Telecom + réseau SFR)
  • Altitude Telecom, Netcom Group
  • Auchan Telecom (Euro Information Telecom)
  • Bazile Telecom
  • Bell Mobile, Bell Canada
  • Budget Telecom
  • Carrefour Mobile
  • CIC Mobile (Euro Information Telecom)
  • Coriolis Télécom  (ancienne filiale de Vodafone)
  • Crédit Mutuel Mobile (Euro Information Telecom)
  • Debitel
  • HB7 Télécom  (groupe HB7 Télévision + réseau Orange)
  • La Poste Mobile (La Poste + réseau SFR)
  • Legos (Local Exchange Global Operation Services)
  • M6 Mobile (réseau Orange + M6) – Disparue en 2017
  • Mobisud
  • NRJ Mobile (Euro Information Telecom + Groupe NRJ)
  • Prixtel (réseau SFR et Orange)
  • RED by SFR  (groupe SFR + Omea Telecom)
  • Réglo Mobile (Afone Mobile en partenariat avec E.Leclerc, anciennement Leclerc Mobile)
  • Transatel
  • Virgin Mobile (groupe Omea Telecom)

Quelques données

  • 1999 : année de lancement du 1er opérateur virtuel au monde, à savoir Virgin Mobile (au Royaume-Uni)
  • 2005 : année de lancement de l’offre grand public de Debitel, le premier MVNO à voir le jour en France,
  • Le sigle MVNO désigne un "Mobile Virtual Network Operator" en anglais.

Depuis le 21 mai 2007, une procédure a été mise en place par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes afin de simplifier les démarches pour changer d’opérateur mobile et raccourcir le délai de portabilité.

A lire également : Trouver le meilleur forfait mobile du moment